NetTop : un matériel bureatique

Le Net Top se trouve dans la famille des ordinateurs et destiné à  réaliser des tâches informatiques basiques comme  les applications bureautiques classiques (traitement de textes, tableur, power point, etc.) et la navigation internet. Le Net Top est associé à l’ordinateur de bureau tandis que le Net Book est associé à l’ordinateur portable. La technologie évolue, les utilisations de Net Top évoluent également, permettant d’autres fonctions comme serveur de stockage, comme PC home cinéma  et comme PC Media Center.  C’est un matériel bureautique par excellence.

Origine du Net Top

Le Net Top est un petit ordinateur de bureau au grand complet, malgré sa taille plus petite qu’un SFF ou Small Form Factor. Ses fonctionnalités sont identiques à celles du Net Book et il peut être utilisé comme serveur web et recevoir/envoyer de courriers électronique. 

le-net-top.jpg

Net Top tourne avec le système d’exploitation Windows XP Professionnel, mais  l’utilisation de Linux lui est également possible.

A l’origine, le Net Top dispose d’un disque dur de 2.5 pouces de 160 GB, ce qui est remplaçable par un disque SSD permettant une vitesse plus rapide du système.

Les différents usages de cet ordinateur

Le Net Top permet de partager des fichiers sur le réseau. A noter que ce petit ordinateur consomme très peu d’énergie et peut être allumé 24H/24 sans souci. Les Net Top à base d’Atom peuvent servir comme serveur domestiques aussi bien comme serveur NAS.

ordinateur.jpg
Si le Net Top est assorti d’un chipset ou d’une puce ION, il peut être utilisé comme PC home cinéma ou comme Media Center sachant qu’en lecture vidéo, il est très performant et permettant des options plus exhaustives et évolutives par rapport aux lecteurs de disques optiques ou des disques durs multimédias.  Le Net Top peut être fixé derrière un écran LCD. Selon le cas, il est possible de monter un lecteur de disque optique et le type de sortie vidéo du genre VGA/DVI ou HDMI. Les modèles  Net Top sont très prisés par nombreux fabricants d’où les succès sur le marché de l’informatique.